Paper-cut

Parfois,
chez Un Fanzine par Mois,
on se sent un peu coupables…

Ça nous tient à cœur de vous proposer
un abonnement où la qualité et la diversité
sont au rendez-vous, et jusque-là, pas
de quoi s’affoler vous me direz. D’autant
qu’on croit réussir à remplir assez bien
ces deux objectifs. Qu’est-ce que je vous
baragouine encore alors ? Encore des
mots pour ne pas dire grand-chose et des
lettres pour faire plaisir à notre sublime
graphiste & typographe Jules ? Un peu oui…
Mais c’est aussi qu’il faut toujours un
peu traîner autour du pot quand vient app-
araître la culpabilité. On se tortille,
on fait la moue, on rougit, on fait beaucoup
de choses mais on n’en vient pas au
fait. Tout cela dure quelque temps, tout
dépend de votre tempérament et de
celui de la personne en face de vous. Moi,
j’ai de la chance, je suis tout seul alors
je vais à mon rythme. Mais en disant ça,
je me dis qu’il serait mieux d’arrêter.
Il faut que ça sorte.

Oui,
bon,
voilà

On distribue une nouvelle fois un fanzine édité par d’anciens étudiants des Arts déco de Strasbourg. Alors, si on fait le compte c’est le 6e sur 22, ça fait un ratio correct. Mais tout de même… Après faut pas nous en vouloir, c’est juste que… Ils sont doués les zozos aussi !

En l’occurrence, les zozos, c’est Amélie Patin & Dorian Simeha. Deux amoureux qui, depuis plus ou moins deux ans, souhaitent lancer le projet Paper-Cut. Un projet animé, comme souvent, par l’amour des belles choses bien faîtes, réalisées en collaboration avec des belles personnes qui font des beaux dessins avec plein de belles idées. Voilà bien peu d’adjectifs, certes, mais la raison est profonde et vise à souligner la simplicité et l’élégance des publications de la jeune maison d’édition dont les premiers ouvrages ont été imprimés en novembre 2019.

Parmi eux, les deux premiers numéros de L’Interminable Quête de This and That (un de Margaux Meissonnier, un autre de Daphné Geisler). L’envie derrière le journal est d’offrir 16 pages à des auteurs choisis sur la base d’une subjectivité avisée pour que ces derniers les investissent en y mettant en scène deux personnages : un à lunette et un à chapeau (A.K.A This and That). On voudrait se confondre en compliments, mais rien ne vaudra un petit coup d’œil sur leur site pour s’apercevoir du potentiel de ces journaux. Et puis, recevoir ce mois-ci la proposition d’Alexis Grasset pour la collection, devrait suffire à vous convaincre. Deux années lui auront été nécessaire pour se satisfaire de ce travail. Pour admirer un peu plus de son perfectionnisme, on vous invite à vous diriger vers son Tumblr, son Instagram et son travail dans le n°23 du magazine carto-graphique Les Autres Possibles.

Par ailleurs, Paper-Cut a édité You & Me, un livre réalisé avec Loïc Sècheresse, quelques-unes de ses sérigraphies ainsi que le travail d’Amélie. À l’avenir, leur collection de journaux sera enrichie, notamment avec la participation pour l’un d’eux de Mélanie Allag, et ils souhaitent proposer des ouvrages sérigraphiés et façonnés à la main. Actuellement attelés au chantier de leurs prochain atelier situé proche de la Maison Fumetti (dont on vous parlait en septembre dernier), c’est dans ce futur lieu qu’on retrouvera tout leur matériel d’impression ainsi qu’une dizaine d’artistes parmi lesquels vous trouverez des membres de Novland

Avant de conclure, nous voudrions faire l’emphase sur un des principes qui régit Paper-Cut : leur politique de paiement des auteurs. C’est trop rare pour ne pas être souligné. Paper-Cut propose aux auteurs des contrats leur permettant de toucher 30% de droits sur les ventes des ouvrages. À titre de comparaison, le Syndicat de la Bande Dessinée Alternative propose un contrat très respectable à hauteur de 10% de droits. Très respectable car en réalité incomparable, Paper-Cut passe en dehors des réseaux de distributions et n’a pas à donner 50% de ses gains à des libraires ou des distributeurs. Mais tout de même, c’est beau de voir une telle proposition.

Amélie & Dorian parlent avec passion de Paper-Cut et agissent pour le bien de leur maison et de leurs auteurs avec une ferveur qui lui est proportionnelle.

Comment
voulez-vous
qu’on résiste
à ça nous ?

les liens:
https://paper-cut.fr
@papercut.editions
@ameliej_patin
https://doriansimeha.fr
@margauxmeissonnier
@daphne.geisler
@alexis_grasset
https://alexisgrasset.tumblr.com
https://lesautrespossibles.fr
@lesautrespossibles
@loicsecheresse
@melallag
http://www.maisonfumetti.fr
@maisonfumetti
@revuenovland

rédigé par ☞ Yann Quelennec
un Fanzine par mois x paper-cut this and that Alexis grasset

( Parfois indisponible dsl. )